Amstrad CPC

Amstrad CPC : Gryzor de Ocean (1988)

Voici encore un jeu sur lequel de nombreux joueurs à l’époque ont du s’arracher les cheveux ou démembrer leur joystick de rage…

Gryzor est à la base un jeu sur borne d’arcade développé et publié par Konami sous le nom de Contra. Ce jeu fût en fonction des machines et des pays renommé de façon différente. Ainsi par exemple si le nom original de Contra fût repris sur la Nintendo NES au Japon et Etats-Unis, en Europe le jeu s’appela Probotector et les héros modifiés pour être des robots.

Le portage sur Amstrad fût quant à lui réalisé par Ocean sous le nom de Gryzor.

Il s’agit d’un jeu à l’action ininterrompue se déroulant en deux phases. Le ou les joueurs débutent sur un jeu d’action à scrolling horizontal ou de nombreux ennemis feront tout pour les stopper : soldats, tourelles, robots, … Lors de la seconde partie, le jeu passe à une vue de dos à écran fixe ou le joueur devra détruire les générateurs de chaque salle afin de mettre hors service les boucliers d’énergie empêchant le joueur de progresser. Le boss de chaque niveau se trouve dans la dernière salle de cette phase.

Le jeu était d’une difficulté phénoménale (du moins à mon sens) : une seule balle, un seul contact suffisait pour tuer le héros. Et vu la densité de l’adversité il était quasiment impossible de survivre sans connaitre par coeur chaque niveau, chaque mouvement ennemi.

Chose appréciable pour l’époque le jeu pouvait se jouer à deux simultanément. Bien que l’on puisse penser que cela faciliterait le jeu, il n’en est rien car pour peu que les deux joueurs soit aux extrémité de l’écran, leurs mouvements se voyaient interrompu par le scrolling…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *