Amstrad CPC

Amstrad CPC : Cauldron de Palace Software (1985)

Pour mon premier billet sur un jeu, j’ai choisi mon premier jeu sur micro à savoir Cauldron sur Amstrad CPC. Je me rappelle lors d’une ballade à Metz voir revenir mon papa avec ce jeu à la main et je n’avais qu’une envie : rentrer vite pour l’essayer !!

Ce jeu comme tous les jeux Amstrad CPC 464 de l’époque était au format cassette audio et je trouvais la maquette magnifique. Il faut dire que nous étions à la grande époque des films d’horreur de type « Halloween » et forcément je rêvais de pouvoir me faire un peu peur devant mon ordinateur flambant neuf.

Le jeu est le fruit de deux personnes ayant des intérêts différents sur les jeux vidéo de l’époque : le premier est un fan des jeux de plateforme comme Jet Set Willy et le second a une préférence pour les shoot’em up. Ils ont donc naturellement décidé de fusionner les deux genres au sein du même jeu.

Ainsi le jeu débute alors que l’héroïne (une vilaine sorcière) effectue sa petite tambouille dans sa cabane au fond des bois. Afin de finir la recette qui lui permettra de se débarrasser d’une citrouille maléfique, elle enfourne son ballet à la recherche des ingrédients manquants. Ses déplacements en balais prennent la forme d’un jeu de tir à l’ancienne ou des nuages de chauves-souris feront tout pour la faire tomber. La difficulté de cette phase est très élevé dès le départ et je me rappelle très bien ne jamais avoir réussi à passer plus d’une dizaine d’écran (Il n’y avait en effet pas d’effet de scrolling). Outre se déplacer vers les différents lieux stockant les ingrédients, les clés permettant d’ouvrir leur porte se récoltait également durant cette phase.

Une fois un des lieux atteints, débute la séquence plateforme. Et là il faut avoir les nerfs bien accrochés. En effet la maniabilité à la manette ou au clavier est tellement délicate que le moindre saut demande une concentration digne d’un examen universitaire.

En bref, je crois me souvenir n’avoir jamais réussi à récupérer le moindre ingrédient. La citrouille maléfique doit donc couler des jours heureux depuis 25 ans… et continuera de le faire à la vue de la petite vidéo que j’ai préparée pour l’occasion… 🙂

Pour ceux qui comme moi pensait que ce jeu était infinissable, voici la fin du jeu au travers d’une vidéo provenant d’un autre fan (en trichant évidemment) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *